Ultraviolet

Et voilà. Je m’y remets. Je ne vous dirai pas que « je suis enfin de retour » pour la troisième ou quatrième fois. Tout simplement parce que ce n’est pas le sujet de cet article mais aussi parce que je ne sais pas combien de temps cela durera. Je vous dirai simplement qu’en cette période un peu particulière de confinement, j’apprends à lever le pied, à prendre du temps pour moi, pour des projets qui me tiennent à coeur et auxquels je n’accordais plus ou très peu de temps.

Et cette période en demie mesure m’aide aussi à réveiller ma créativité, à la sortir de son hibernation bien trop longue, à la bousculer. À me bousculer.

Je vous raconterai très probablement dans un prochain article – encore un – pourquoi j’ai été absente, ce qu’il s’est passé ces 6 derniers mois et ce que j’ai envie de faire dans les prochains mois. Si vous me suivez sur Instagram, vous connaissez probablement déjà une partie de ces raisons. Si ce n’est pas le cas, filez fouiller mes clichés et je vous raconterai tout plus tard 😉

Mes outils cosmétiques

Et aujourd’hui, on se retrouve pour un article « Accords Make-Up » comme je les aime, autour d’un Rouge à Lèvres un peu particulier qui m’a inspiré ce make-up Ultraviolet.

  • Anticernes Lock It Concealer crème // Kat Von D Vegan Beauty (teinte L7 Warm)
  • Palette « Urban Spectrum » // UrbanDecay (teintes Voodoo – Flashback)
  • Palette « Gwen Stefani » // Urban Decay (teinte Stark)
  • Palette « NARSissist » // NARS Cosmetics (blush Enrapture – Roman Holiday)
  • Touche Éclat Glow Shot // YSL Beauty
  • Mascara Miss Baby Doll Mega Volume // L’Oréal Paris (teinte indigo)
  • Crayon Khôl Master Drama Chormatics // Maybelline (teinte Purple Light)
  • Crayon à lèvres Fine Art // Kiko (teinte n°06)
  • RAL Liquid Suede Cream Lipstick // NYX Cosmetics (teinte Run the World)

Un smokey indigo

Vous avez maintenant l’habitude, je commence toujours par les yeux en unifiant ma paupière. Ici, je l’ai fait avec le fard Stark de la palette « Gwen Stefani » que j’ai appliqué avec un pinceau à paupières sur l’ensemble de ma paupière fixe et mobile. Ensuite, à l’aide d’un pinceau biseauté, j’ai déposé au ras de mes cils supérieurs le fard Voodoo pour définir la base de mon smokey. Je suis partie du coin interne vers le coin externe de mon oeil, en étirant légèrement vers la pointe extérieure de mes sourcils. Et j’ai réitéré ce processus à l’inverse, dans mon creux de paupière. Estomper, redessiner la paupière, estomper.

Deuxième étape : de la couleur !

Avec un pinceau fin humidifié (pour mieux fixer la poudre, intensifier la couleur et ne pas avoir trop de dépôts sous mes yeux), j’applique le fard Flashback au ras de mes cils supérieurs et inférieurs, je rejoins les deux lignes en une pointe et l’étire sur le premier fard. Je comble ensuite la moitié de ma paupière mobile comprise entre ces deux lignes avec ce même fard, par aplats de couleur. Vous pouvez réitérer cette étape autant de fois que vous le souhaitez pour obtenir l’intensité de pigmentation souhaitée. Et estompez, surtout dans le creux de paupière.

Une fois que j’ai obtenu l’intensité et le smokey que je souhaite, je passe aux petites touches finales. Je retrace le ras de mes cils supérieurs et inférieurs avec le crayon khôl et j’applique deux ou trois couches de mascara sur mes cils supérieurs pour bien les étirer et les galber. Pour les cils inférieurs, j’utilise la matière qui reste sur le goupillon pour les colorer légèrement.

Un teint léger & un sourire color-block

Comme nous sortons tout juste de l’hiver, j’ai déjà réduit ma consommation de fond de teint et ne l’utilise que lorsqu’il me semble indispensable. Pour ce make-up, j’ai donc simplement hydraté mon visage avant de maquiller mes yeux. J’ai dessiné un petit triangle d’anticernes sous mes deux yeux pour l’estomper avec un pinceau. Je finis en l’étirant vers ma tempe, ce qui affine aussi le dessin de mon smokey. Je complète mon teint avec quelques gouttes de Touche Éclat sur le haut de mes pommettes, sur le bout de mon nez et j’estompe le tout de la pulpe de mon index. Et je réchauffe le creux de mes joues et le haut de mon front avec un léger coup de blush, ici le duo NARSissist.

Pour les lèvres, étape importante avec ce type de RAL, l’hydratation ! Les Liquid Lipstick Suede de NYX ont tendance à assécher mes lèvres donc j’applique toujours une couche de Cicavit avant. Confort et hydratation assurés toute la journée et cela prolonge aussi la tenue du RAL ! Je définis le contour de mes lèvres avec mon crayon à lèvres Kiko, en instistant sur mon arc de cupidon. Je remplis avec l’embout mousse du Liquid Lipstick et je n’hésite pas à appliquer une seconde – voire une troisième – couche pour intensifier la couleur.

Si besoin, je finalise avec une brume fixatrice et je suis parée pour la journée !

Que pensez-vous de ce make-up ? N’ayez pas peur de porter de la couleur sur vos yeux, vos lèvres, en make-up monochrome. Osez et éclatez-vous ! Et vous pouvez atténuer l’effet « color block » en accompagnant ce make-up d’une tenue plus douce : un duo black&white, un jean brut avec un t-shirt ou une maille blanche, une Little Black Dress et un caraco crème.

Si cela vous intéresse, je peux vous préparer un lookbook pour accompagner ce type de make-up ! N’hésitez pas à me laisser vos demandes / suggestions de make-up, articles, lookbook dans les commentaires, je serai ravie d’y répondre !

With all my love,

Manon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s